CNCCCSOEC
Actualités PHARE  /  IASB  /  Comptabilisation des modifications du crédit propre - Point de vue de P. McConnell


Comptabilisation des modifications du crédit propre - Point de vue de P. McConnell


Le 31 mars 2014, la Fondation IFRS a publié le point de vue de Patricia McConnell, membre de l’IASB, sur les modifications apportées par l’IASB à la comptabilisation du crédit propre. Selon elle, des améliorations ont été apportées. 

Les pertes et profits résultant des changements du crédit propre de l'entreprise ne devraient plus être constatées en résultat en IFRS. Ces pertes et profits étaient la résultante comptable d'une modification de la solvabilité d'un émetteur lors de la ré-évaluation de sa dette à la juste valeur. Plus son risque de crédit augmentait, plus sa dette évaluée à la juste valeur diminuait, ce qui donnait l'impression d'un gain. Par le passé, et notamment pendant la crise, ce gain qui était souvent substantiel, était comptabilisé en résultat.

Beaucoup trouvait cette comptabilisation contre-intuitive, trompeuse et moins utile. En réponse à ces préoccupations, l'IASB a modifié le traitement comptable. Les entreprises peuvent désormais comptabiliser les pertes et profits issus du crédit propre dans les autres éléments du résultat global (OCI), réduisant par là-même la volatilité du compte de résultat.

Les pertes et profits résultant des changements du crédit propre constituaient l’un des ajustements les plus fréquemment opérés dans le cadre des évaluations. Cet ajustement ne sera désormais plus nécessaire. Ceci devrait constituer une bonne nouvelle pour la communauté des investisseurs. 

Pour se connecter au site internet  de la Fondation IFRS

Actualités

Zoom sur l'actu des IFRS
Haut de page
Imprimer
La Lettre trimestrielle

Cliquez ici si vous n'avez pas Adobe Reader.

L'Academie

Dipac